Skip to main content
LAS Background
College of Liberal Arts & Sciences

Core Values (French)

Université Butler

Faculté des arts libéraux et des sciences

Valeurs fondamentales des arts libéraux et des sciences

I

La mission fondamentale et historique des arts libéraux est de nous enseigner à la fois à penser par nous-mêmes, à agir sur le monde avec sagesse et scrupule, et à entreprendre des professions utiles pour nous-mêmes et pour les autres.  Les études en arts libéraux visent au bout du compte à nous ouvrir à la condition humaine, dans ses peines et dans ses joies, à favoriser le développement de notre intégrité personnelle, et à encourager en nous la compassion et le respect pour ceux dont nous partageons la vie dans nos propres communautés et de par le monde.

Les études en arts libéraux reposent sur un paradoxe : pour bien penser soi-même il faut d’abord écouter attentivement les idées des autres.  Les arts libéraux nous invitent donc à nous cultiver nous-mêmes à travers la conscience des autres ; car en prêtant une attention soutenue à leurs idées et à leurs actes, nous perfectionnons les nôtres.

Les études en arts libéraux sont pluralistes.  Elles comprennent de nombreuses voix ; chacune est appropriée à un temps et à un lieu, certaines sont discordantes, aucune n’est absolue.  Elles visent à développer en nous la faculté de juger quelles compétences sont appropriées à quel moment.   Les études en arts libéraux sont en mouvement constant.  Elles ne tiennent rien pour acquis.  Leur activité caractéristique n’est pas l’assentiment sans réserves, mais le jugement critique.  Elles passent au crible des vérités sacrées de toutes sortes.

Les arts libéraux développent non seulement l’esprit critique, mais aussi l’esprit créateur ; non seulement l’analyse rationnelle, mais également l’expression créative.  Ils cherchent à développer et à réaliser la personne humaine dans son entier.  Leur exercice a pour but de préparer les étudiants à s’instruire eux-mêmes longtemps après qu’ils auront quitté le milieu scolaire structuré.  Les études en arts libéraux ont pour vocation de former leurs étudiants aux responsabilités publiques, et non pas au seul bien privé.

L’important dans les études en arts libéraux, c’est autant la quête que son aboutissement.  Elles offrent autant de plaisir dans le suivi minute par minute des méandres de l’apprentissage que dans la réalisation de buts distants.  Elles mettent en balance volonté de savoir avec empathie et émerveillement.

II

En latin, ars signifie tout à la fois, compétence, savoir et pratique.  Les études en arts libéraux commencent par les compétences langagières et intellectuelles.

Elles enseignent à bien lire ; à bien écouter ; à écrire dans un style clair et concis ; à parler en particulier dans la conversation, publiquement dans la discussion et formellement dans les discours ; à juger son public et à considérer ses propres paroles à travers les yeux et les oreilles des autres ; à apprendre les manières appropriées d’intégrer et de citer les paroles et les pensées des autres dans son propre travail ; à le faire avec une maîtrise suffisante dans des langues et des visions du monde différentes des nôtres.

Elles enseignent à présenter une situation, une hypothèse ou un argument ; à évaluer la rigueur des arguments des autres ; à découvrir et à juger l’information dans des bibliothèques, sur l’Internet, et dans d’autres mines de savoir.  Elles enseignent la manière de faire la part entre la vérité et le mensonge ; une ingéniosité appropriée au jugement moral et esthétique ; des méthodes de raisonnement logique, expérimental, scientifique, mathématique et statistique.

Ces compétences nous permettent de résoudre des problèmes de plus en plus ambitieux, d’appréhender les sources de préjugés comme les moyens de les surmonter, et d’examiner des arguments de points de vue discordants.  Elles développent en nous subtilité, profondeur et complexité.

III

Les études en arts libéraux envisagent le développement de ces compétences non seulement comme une fin en soi, mais aussi comme une préparation à la recherche du savoir et d’autres buts de la vie humaine.  Le Yi-Jing, ou Livre des changements, exprime parfaitement l’une des qualités fondamentales des études en arts libéraux lorsqu’il suggère qu’on ne peut maîtriser le savoir et la pratique tant qu’on ne les a pas considérés de différentes perspectives.

En tant qu’étudiants des arts libéraux, nous cultivons autant que possible la pensée, l’imagination, la créativité et la recherche que l’humanité nous a laissés en héritage ; nous observons la nature ; nous confrontons et évaluons les théories essentielles qui façonnent notre entendement du monde et la manière dont nous en prenons soin ; nous cherchons à comprendre comment nos sociétés, la nôtre et celles des autres, fonctionnent et comment elles peuvent être améliorées ; nous évaluons les coûts et les bénéfices de notre vie moderne sur l’individu et sur la planète ; nous nous efforçons d’appréhender et de limiter les sources de haine et de conflits ; nous visons à comprendre et renforcer ce qui inspire les êtres humains à coopérer entre eux ; nous explorons le fonctionnement de l’esprit et du corps ; nous démêlons les affirmations de nos professeurs, politiciens, publicitaires, scientifiques, prêcheurs, éditorialistes et celles de nos camarades de chambre; nous réfléchissons sur l’histoire, des temps les plus reculés jusqu’au présent actuel ; nous enquêtons sur les mécanismes du cosmos, depuis l’atome jusqu’aux étoiles ; nous plongeons dans les expériences du passé de notre société et d’autres, ainsi que de l’actualité la plus récente ; nous nous familiarisons avec d’autres cultures; nous accueillons les autres cultures parmi nous ; nous observons le jeu entre nos croyances sur le monde naturel et nos convictions religieuses, politiques et culturelles ; nous recherchons des buts, réfléchissons au sens de la vie, étudions le cœur de l’être humain, évaluons la conscience ; nous découvrons les systèmes vivants dans toute leur étendue, des microbes aux biomes ; nous apprenons à nous justifier dans un monde moral qui n’est ni tout blanc ni tout noir ; nous nous lançons dans une recherche raisonnée de la vérité ; nous connaissons le fonctionnement de l’argent et la nature du travail ; nous nous mesurons à des idées sur Dieu; nous sondons les rapports entre la technologie et la vie humaine ; nous élevons des enfants, les nôtres et ceux des autres; nous examinons le bien-être des générations futures ; nous apprécions la beauté et l’utilité des mathématiques ; nous concluons des ententes avec des êtres aimés, nos amis et nos ennemis ; nous nous vouons aux principes, aux buts et à la pratique de la vie publique.

En tant qu’étudiants des arts libéraux, nous faisons tout cela en tant que membres d’une communauté aux racines vénérables ; une communauté en constante évolution dans le temps et dans l’espace ; une communauté de pensée, d’imagination, de valeur, de travail et d’action.

 

Adopté par les professeurs des Arts libéraux et des sciences le 21 mars 2007.